Tags:
Antifascism

15LES lutionnairs doive otro plie;colest pas un argument de diro que Italie a corr: après ia demière guerre comme un grand ro.
mous révolutionnaire quoiqu étant un pays vainqueur (voir Rosner Le Mouvement Ouvrier pendant la Guerre. On peat assurer que ce est pas. 0ioire en 119 même qui a produit datte aartation soci22 La grande valeur du cozaitisque, est de placer la lutte coliure la merre sur le terrain öz la solidarité interneticnale du prolétariat;la défaite un pays, en favorisant action révolutionnaire a des répe cussions chez le vainqueur lui même. Ivi exemple de la révolution actobre, s2r les pays vainqueurs come sur vaincus, en Italie, comme ailleurs, a eu une jrīluence considérable.
Ce qu il y a de cercc est que la défaite un gouvemement crée les conditions les plus favorables pour la lutte révo lutionnairu des masses, per épuisement des forces repressives.
par la pani ue et le los cui en découlent. Chacun sait enooie qu au contraire, ies succes et la victoire, donnent au courani patriotique une nuveile recrudescence et fons oublier souver, les mécontentements et les 5017 frances imposés par la guerre.
Personne re part nier que le moral bas. come disent les mill.
taires, 690 DOLC tion la plus favorable pour la pénétration des conceptione volutionnaires, et pour la rebellion contre les responsablon ce ie werre.
la dereito de la Fransa, par exemple, serai la couche la plus efficace pour refroidir llardoui patrioticg antifasciste des mases, et le dia: 53 szre on zrele se:27. ales lablement le moyer le plussir de ramenez la conscience de classe los masses ouvrières alcoarias, et de les rosser contre Etler, le fait que la classe ouvriers dans un pays a contribuo volontairenent la défaite de celui ci peut détruire le sentiment de fierté natio.
nale des ouvrier du pays vainqusur, se ciment grâce auquel le gouvernement vainqueur renforcera sa dominatior.
Si la lutte de classe laquelle on pc ese en benps de paix, est réalisée pendart la guerre, les ouvriers ileil face comprennen: déjà que aux qui dirigent la guerre ne sonü pas accord aveo ceux qui la icmais si allant plus loin encore, les cuvriers 3a botent et entraveni directencnt, volontairemenu. 10s opérations militaires de leur guiremement, ceux e. ace comprendront tout de suite que les caldais des années adverses ne sont pas des en nemis, mais des frères et qu il faut dir:ce. ses armes dans une autre direction.
En conclusion, les révolutionnaires, er provoquant les revers militaires, aboutisseri deux résultats: 1o 115 contribient. créer atmosphère qui accompagne toute défaithi, ciest dire la panique et le découragement favorables la propagande et aux actes rén1, ionnaires. ijs montrent all ouvriers en face qu ils ne son: pas des villturnis oi favoriunt la fraiemisation.